lundi 27 mars 2017

Calculer son seuil de rentabilité.

Le seuil de rentabilité (ou point mort) est une notion importante dans la gestion de l'entreprise.

Il correspond au niveau de chiffre d’affaires à réaliser afin d’avoir un résultat nul c’est-à-dire le chiffre d’affaire minimum à réaliser afin de couvrir ses dépenses.

Le seuil de rentabilité peut être calculé à partir du compte de résultat, du tableau des soldes intermédiaires de gestion ou tout simplement à partir d’une balance comptable.

Le principe est le suivant : une entreprise réalise un chiffre d'affaires auquel sont attachés des charges dont certaines sont fixes et d'autres variables.

Les charges fixes sont indépendantes du niveau d’activité (que l’on doit payer même si le chiffre d’affaire est nul : loyer, assurances, amortissements, etc…)

Les charges variables sont liées au volume d’activité (achats de marchandises, matières premières, etc…)

Pour obtenir un résultat de 0 il suffit de vérifier l'égalité Marge sur coût variable - Frais fixe = 0. Nous obtenons ainsi Marge sur coût variable = Frais fixe. La marge sur coût variable étant liée au chiffre d'affaires.

Le seuil  de rentabilité est égal à la formule : Charges Fixes* / {(Chiffre d’affaire – Charges Variables*) / Chiffre d’affaire} ou encore Charges fixes / Taux de marge sur coût variable.

Exemple : Une pizzeria enregistre les résultats suivants :

- Charges fixes (CF) = 60 000 € HT
- Charges variables (CV) = 27 500 € HT
- CA réalisé en N : 110 000 € HT
- Marge sur coût variable (MCV) = 110 000 - 27 500 = 82 500€
- Taux de marge sur coût variable (TMCV) = 82 500 /110 000 = 0.75

Son seuil de rentabilité est donc = 60 000/0.75 = 80 000 € de CA

Le point mort va consisté à déterminé le jour à partir duquel le seuil de rentabilité est atteint :

- Point mort = Seuil de rentabilité / (Chiffre d’affaire annuel /360)

80 000 / (110 000/360)
80 000 / 305.55
261.82 Jours





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire