mardi 13 juin 2017

La comptabilité de trésorerie une "niche comptable" à exploiter

Comme il existe des niches fiscales, des niches sociales, il existe une niche comptable souvent méconnue des entreprises, qui peut leur permettre de gagner du temps et de l'argent. Il s'agit de la comptabilité de trésorerie.

Quésaco ?

Les entreprises ont l'obligation de tenir une comptabilité pour diverses raisons :

Fiscale : détermination de la base imposable de leur entreprise et justification des dépenses et des recettes.
Juridiques : faire approuver les comptes par ses associés.
Sociales : justifier des rémunérations auprès de l'Administration.

Deux méthodes existent pour tenir sa comptabilité :

La comptabilité d'engagement et la comptabilité de trésorerie.

La comptabilité d'engagement consiste à déterminer le résultat de l'entreprise en fonction des recettes acquises et des dépenses engagées, que celles ci soient réglées ou non. Ainsi en pratique il convient d'enregistrer comptablement 3 types d'opérations : les achats, les ventes et la banque.

En comptabilité de trésorerie le résultat est égal à la différence entre les sommes encaissées et les dépenses payées. En pratique on ne comptabilise ainsi que les opérations banques et de caisse, ce qui est évidemment plus simple.

Exemple : une facture de vente du mois de décembre 2017 réglée en janvier 2018 sera prise en compte dans le résultat de 2017 pour la comptabilité d'engagement et en 2018 pour la comptabilité de trésorerie.

Qui peut tenir une comptabilité de trésorerie :

Les professions libérales, les auto entrepreneurs, les SCI, les associations notamment ont l'obligation de tenir une comptabilité de trésorerie mais peuvent si ils le souhaitent opter pour une comptabilité d'engagement.

Les entreprises (entreprises individuelles et sociétés) qui ne dépassent pas les seuils du régime simplifié d'imposition à savoir un chiffre d'affaire de : 789 000 €, s'il s'agit d'entreprises dont le commerce principal est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place ou de fournir le logement, ou 238 000 € si il s'agit d'autres entreprises. Ont la possibilité de tenir en cous d'année une comptabilité de trésorerie et d'ajouter en fin d'année afin de déterminer leur résultat les factures de l'année en cours non encore payées.

Cette option est prévue par l'article 302 septies A ter A du code général des impôts, et et l'article L123-25 du code de commerce.

C'est ici que se situe de réel avantage.

Avec les nouvelles technologies il est en effet désormais possible de synchroniser en temps réel ses opérations bancaires avec sa comptabilité et tenir ainsi une comptabilité super-simplifiée répondant à l'ensemble des obligations juridiques,  fiscales, sociales.

Des algorithmes puissants affectent par ailleurs automatiquement les lignes bancaires dans les rubriques adéquates pour encore davantage et de simplification.

Le chef d'entreprise peut ainsi suivre en temps réel sur son mobile l'activité de son entreprise et faciliter le travail de son expert comptable qui peut se consacrer sur son rôle de conseil.




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire