mercredi 14 juin 2017

Logiciel de caisse certifiés une opportunité pour les entreprises

Les pouvoirs publics, afin de lutter contre la fraude fiscale ont rendu obligatoire l'utilisation d'une caisse "certifiée" à compter du 1er janvier 2018.

Afin de vérifier cette certification, votre éditeur doit vous remettre un certificat délivré par un organisme accrédité ou par une attestation de conformité.

Les commerçants non encore équipés vont donc devoir rapidement se mettre aux normes ce qui peut représenter un coût significatif pour une petite entreprise.

L’Administration a prévu une sanction relativement lourde de 7500 euros en cas de non conformité du logiciel de caisse avec obligation de régulariser dans les 60 jours.

Au delà de cette contrainte, cela peut représenter une opportunité pour l'entreprise qui peut profiter de cette occasion pour revoir ses processus internes et ses outils de gestion.

Elle peut ainsi se rapprocher de son expert-comptable qui pourra participer aux paramétrages appropriés afin d'en extraire des données de gestion pertinentes.

En effet les nouvelles caisses enregistreuses sont beaucoup plus performantes que celles de nos grand parents.

Les données peuvent ainsi être enrichies de nombreuses données quantitatives : nombre de repas,  nombre de tables, menus servis, serveurs...

Ces données hébergées dans un espace "cloud" peuvent être partagées par l'expert comptables qui pourra les retraiter afin d'établir des tableaux de bord de gestion performants.

Il pourra ainsi déterminer les principaux ratios que sont la marge, le panier moyen, la ventilation des repas, la performance des serveurs, la rotation par table, la corrélation avec la météo.....

Autant d'information qui vont guider le chef d'entreprise dans sa stratégie commerciale : politique de prix, horaires d'ouverture, gestion du stock, embauches, travail sur la carte, le plat du jour et les tarifs, augmentation de la fréquentation....












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire